PENA TAURINE COTE BASQUE   Bayonne   COMPRENDRE
 
 

 

 

 

PIQUES

 Les picadors interviennent chacun à leur tour. Celui qui doit intervenir se place conformément aux directives du matador concerné, à l'opposé du toril , alors que l'autre picador se positionne dans la partie de piste opposée au premier picador.
 Lorsque le picador se prépare à piquer,  il le fait en citant (en appelant)  le taureau sur la droite sans dépasser le cercle trace au sol de l'arène le plus proche de la barrière . Le picador veille à ce qu'aucun torero ne s'avance au delà de son étrier gauche .

Le taureau  est mis en suerte (mis en position) sans qu'il ne franchisse le cercle le plus éloigné de la barrière (cercle interieur de l'arène) . En aucun moment, les toreros ou les monosabios ne peuvent se tenir du côté droit du cheval
 

Quand le taureau s'élance vers le cheval le picador effectue le suerte par la droite, perpendiculaire au cercle extérieur. Il est interdit de vriller, de fermer la sortie à l'animal, de tourner autour de lui, d'insister ou de maintenir le châtiment s'il est mal donné. Le picador doit piquer dans le haut du morillo. Si le toro se sépare du cheval, il est interdit de le piquer à nouveau. Immédiatement Les toreros doivent écarter le toro pour, s'il y a lieu, le remettre à nouveau en suerte tandis que le picador recule son cheval pour le repositionner 

 Si le toro ne charge pas le cheval après avoir été placé à trois reprises au-delà du second cercle il est mis en suerte sans qu'il soit tenu compte de cette limite.


 Les animaux reçoivent un châtiment approprié, pas inférieur à deux piques , à chaque cas selon les circonstances. Le matador en piste pourra demander s'il l'estime opportun, le changement de tercio et le président décidera de ce qu'il a à faire, compte tenu du châtiment reçu par l'animal. Le président peut  ordonner le changement de tercio lorsqu'il juge que l'animal a été suffisamment châtié.

 
 Lorsque le président ordonne le changement de tercio, les picadors doivent cesser immédiatement le châtiment, mais ils peuvent continuer à se défendre et protéger leur cheval jusqu'à ce que les toreros retirent l'animal.
 

 

 

 

 
Mentions légales

La pena

Actualités

Galerie

Comprendre

Guide