PENA TAURINE COTE BASQUE   Bayonne   COMPRENDRE
 
 

 

 

 

DEROULEMENT

Le déroulement d'une corrida obéit à un règlement précis édité par l'union des villes taurines françaises. Ce règlement est disponible sur ce menu. Dans cette page nous avons simplifié ce document afin de le rendre accessible aux néophytes.

 Le sorteo

Le jour de la corrida à  midi, en présence du président de la corrida, et de ses assesseurs on procède au tirage au sort des taureaux. Préalablement les représentants des trois toreros  inspectent l’état physique des taureaux, et composent trois lots en essayant de répartir les taureaux équitablement en fonction des qualités et défauts supposées. Sur trois feuilles de papier à cigarettes on inscrit chaque lot .On roule en boule chaque feuille que l’on place dans un chapeau  . Chaque représentant des toreros  tire ensuite une boule par ordre d’ancienneté , (le plus ancien torero par alternative en premier). Cette  opération décide de l’ attribution des taureaux par paires  à chaque  matador et, en fonction du choix du représentant de ce dernier de   l’ordre de sortie en piste.

L’apartado

le tirage au sort effectué, les taureaux sont séparés, les uns des autres et placés un par  un dans des cellules de 3 mètres sur deux environ appelées chiqueros, . C’est la que les taureaux attendent l’heure de la corrida

 Le Paseo  

La corrida commence au moment où le président, en donne le signal. Les différents acteurs de la corrida défilent suivant un protocole particulier le paseo. Un chapitre est consacré à ce sujet.

 

 

 

La corrida

Le paseo étant termine la corrida peut commencer. Les toreros vont combattre leur taureau suivant leur ancienneté. Le premier taureau sera combattu par le torero le plus ancien dans le métier puis viendra le second puis le troisième par le plus jeune .On recommence dans le même ordre pour les quatrième cinquième et sixième taureau Les toreros alternent leur passage d’ou le terme particulier de la cérémonie d’intronisation d’un nouveau torero dans le métier appelée alternative La piste étant libre le président de la corrida par un mouchoir indique aux trompettes ou clarines de sonner l’ordre de la sortie du toril du taureau

Premier Tercio ( Cape et Piques)

Lorsque le taureau surgit dans l’arène, les auxiliaires du torero fixent l’attention du taureau au moyen de leur cape tenue d’une seule main. Ces passes  permettent au matador d’évaluer le comportement de la bête. Le torero entre en piste et régularise la charge du taureau. Après les passes de cape pour fixer l'animal, les picadors interviennent à la demande  de la présidence. Un chapitre spécifique  vous renseigne sur ce moment important de la corrida .

 
Deuxième Tercio ( Les Banderilles )
Quelques matadors seulement sont des spécialistes des banderilles. On ne doit pas exiger que le maestro les pose systématiquement. C'est plutôt le rôle normal et habituel des aides: les banderillos ou peones. En principe, chaque taureau doit recevoir trois paires de banderilles , 

Troisième Tercio ( La Faena - l'Estocade )

Le faena est le travail exécuté avec le drap rouge ( muleta ) avant l'estocade. Deux chapitres spécifiques  expliquent ce tercio et
l'estocade ou mise  à mort .

 

 

 

 
 
Mentions légales La pena Actualités Galerie Comprendre Guide