1992

 

     

 

César Rincon , triomphateur de la dernière temporada, vient à Bayonne pour aider à la création par Patrick Beuglot du comité "Pour un petit coin de Colombie" afin de soutenir le jeune Alveiro (12 ans) à financer la construction d'une maison de retraite.Une affiche du peintre Ducasse symbolise ce mouvement. Une soirée est organisée au théâtre de Bayonne en présence d'Albeiro et de Cesar Rincon

Démolition des halles et du parking de Bayonne

 

 

Pour le souvenir aux arènes de  Bayonne

Le 9 août la corrida des fêtes avec des Dioniso pour Mora, Ponce et Caballero est annulé par la pluie.

Le 15, cinq Elizondo et un Cortijoliva pour

Ortega Cano (trois avis, retour du toro au corral + bronca), C. Rincou (2+1), F. Martin (salut + salut). A la décharge du Bavonnais, il combat le toro le plus lourd de l'histoire de Lachepaillet : 752 kgs !

Le 16, des Miura pour

Milian (1 + appl.), El Fundi (sil.+1 ), Cuellar (sifflets + silence), un Elizondo pour Marie Sara (applaudissements).

Le 17, des Bartolomé pour Munoz (appl. + salut), Rincon (salut + 1), Josclito (salut + salut).

Le 5 septembre, des V. Martin pour

D. Gonzalez (1 + salut), Milian (appl. + appl.), El Fundi (sil. + vuclta).

Le 6, des Fraile pour

Munoz, (sil. + bronca, il entre douze fois à matar ), Milian (appl. + salut), Ponce (appl.+I).