1989

 

     
 

Le 26 mars, le Bayonnais Felipe Martins coupe deux oreilles pour sa première novillada avec picadors.

 Nimeno coupe trois oreilles en deux corridas, la dernière le 13 août.. Le 10 octobre il est très sérieusement encorné dans les arènes d'Arles.

Bayonne 13 Aout Despedida de Ruiz Miguel qui reçoit de la pena une sculpture de Bellita Tesson

 

Le prix de la pena pour le lot le mieux présenté est remis par Claude Pelletier à Antonio Cortes Mayoral de la ganaderia de Rocio de la Camara

 

Pour le souvenir aux arènes

 

Le 14 juillet, pour le bi centenaire, corrida goyesca avec des Sanchez-Arjona pour Nimeno II (vuelta + 2)seule goyesque de Nimeno , V Mendès (appl.+2), F. Cepeda (bronca + sil.)

Le 6 août, quatre Cuadri, deux novillos d'Andrade pourM. de Maracay (appl. + sil.), Nino de la Taurina (ovat. + sil.), F. Martins (salut + vuelta).

Le 12, des Atanasio pour Manzanarès(bronca + ova.), J. Roblès (sal.+1), J. Cuellar (1 + vuelta).

Le 13, des Miura pour Ruiz-Migucl (2+1), Manili (vuelta + 1), Nimeno Il (1vuelta).

Le soir, novillada avec J. Moura, V. Taborda, C. Duarte, la Landaise Hélène Gayral et les forcados de Ribajeto.

Le 14, des Domecq pour

Manzanarès (appl. salut), Ortega Cano (1 + sil.), Litri II (sil. + sil.).

Le 15, des Fraile pour

Manili (bronca + vuelta), T. Campuzano (1 + bronca), Millian (appl.+2).

Vainqueur de la becerrada de la feria, V. Garcia devant G. Marshal et Lionelito.

Le 3 septembre, des Rocio de Camara pour

J.-L. Parada (bronca v bronca), R. Dominguez (salut